lundi 22 novembre 2010

Une vidéo Buzz

Il y a en ce moment une super vidéo qui fait le tour de la Toile chinoise:
Le lapin Kung fu « 功夫兔 kongfutu »

mardi 16 novembre 2010

La chasse aux chrétiens

Le christianisme est devenu, de loin, la religion la plus persécutée. Mais l'Occident fait l'autruche


Ce n'est rien. Rien que des chrétiens qu'on égorge. Des communautés religieuses que l'on persécute. Mais où cela ? - Un peu partout. En Inde, au Bangladesh, en Chine, au Vietnam, en Indonésie, en Corée du Nord. Là où ils sont minoritaires. Et surtout en pays musulman. Et pas seulement en Arabie Saoudite où le culte chrétien est puni de mort. Mais en Egypte, en Turquie, en Algérie. Dans le monde actuel, le christianisme est de loin la religion la plus persécutée.
Mais c'est au Proche-Orient, là même où le christianisme a pris naissance, que la situation est la plus grave. En Turquie, les communautés chrétiennes qui sont les plus anciennes, antérieures à l'islam, sont menacées de disparition. En Egypte (coptes), au Liban (maronites en particulier), elles se replient sur elles-mêmes ou émigrent en Occident. En Irak, la guerre a précipité les chrétiens dans le malheur. Près de 2 000 morts, des populations déplacées par centaines de mille, notamment vers le Kurdistan turc, plus accueillant. On ne compte plus, à travers le Proche-Orient, les communautés attaquées, les dignitaires religieux assassinés, les églises brûlées, les interdictions professionnelles, de droit ou de fait, dont sont victimes les chrétiens. Un génocide religieux à la petite semaine.
Ajoutez à cela que les divisions internes sont innombrables et donnent le vertige, rapportées à la faiblesse des effectifs. Sur environ 14 millions de chrétiens d'Orient, environ 5 millions sont catholiques. Les autres, orthodoxes, monophysites, nestoriens, portent la trace de l'immense débat christologique des IVe et Ve siècles de notre ère. Les nestoriens affirment la dualité des personnes dans le Christ : une personne divine, le logos, une personne humaine, Jésus.
En sens inverse, les monophysites affirment que l'humain et le divin constituent dans le Christ une seule nature. C'est le cas des coptes orthodoxes.
Pendant des siècles, les musulmans, venus ensuite mais devenus majoritaires, et les chrétiens ont fait bon ménage. Que se passe-t-il donc depuis cinquante ans ? D'abord, le réveil de l'islam sous une forme agressive et identitaire, comme si le Proche-Orient appartenait exclusivement aux musulmans. Ce sont les Frères musulmans qui mènent les attaques contre les coptes égyptiens : à Nag Hammadi, à 60 kilomètres de Louxor, en Haute-Egypte, une voiture a mitraillé les fidèles qui sortaient de la messe de Noël (6 janvier 2010). Bilan : sept morts. Par un paradoxe qui n'est qu'apparent, la démocratisation des régimes renforce l'intolérance et l'exclusivisme musulmans : les chrétiens d'Irak étaient moins menacés sous la dictature de Saddam Hussein qu'ils ne le sont aujourd'hui. Les despotes étaient le plus souvent héritiers du pluralisme traditionnel. Dans la quasitotalité de ces pays, l'islam est désormais la religion d'Etat. Et le djihad anti-occidental ainsi que l'agression américaine en Irak ont transformé les chrétiens en représentants de l'Occident maudit.
C'est à la lumière d'une disparition prévisible à court terme, si rien n'est fait, que le pape a convoqué un synode des évêques d'Orient (10 au 24 octobre 2010) pour tenter d'attirer l'attention sur ces persécutions et de passer un nouveau pacte pacifique avec les populations musulmanes.
Pendant ce temps, l'Occident fait l'autruche. Pour ma part, ayant passé la plus grande partie de ma vie militante à défendre des populations musulmanes (Tunisie, Algérie, Bosnie, Darfour), j'ai pu constater que, chaque fois qu'il fallait le faire pour des chrétiens (Liban, Sud-Soudan), on voyait, à quelques exceptions près (Bernard-Henri Lévy Bernard Kouchner), les professionnels des droits de l'homme se défiler. Une sorte de Yalta culturel d'un type nouveau est en train de s'instaurer de fait : en Orient, le monopole d'une religion unique de plus en plus intolérante, l'islam. En Occident, le pluralisme, la tolérance et la laïcité. Ce Yalta est, comme l'autre, générateur de guerre froide, pour ne pas dire davantage. Il faut donc, sans arrière-pensée ni faiblesse complaisante, défendre le droit des chrétiens d'Orient à l'existence.

Jacques Julliard "Le Nouvel Observateur"

lundi 15 novembre 2010

Exclusif : des religieuses racontent le massacre des chrétiens le 31 octobre à Bagdad

Reçu par mail cette lettre de religieuses de Bagdad : la haine dans l'islam et le martyre de catholiques. Elle est adressée à tous les chrétiens du monde. Vous la trouverez en intégralité et telle qu'elle fut écrite (sans correction d'orthographe ou d'accent) :

"Chers frères et soeurs de partout,

Nous voulons commencer cette lettre par vous remercier de tous les messages de communion et de solidarité que nous avons reçus. Il y a beaucoup de catastrophes naturelles en ce moment dans le monde qui font des victimes bien plus nombreuses que chez nous, mais la cause n’en est pas la haine, c’est ce qui fait toute la différence.
Notre église est habituée aux coups durs, mais c’est la 1ere fois que c’est aussi violent et sauvage et surtout la 1ere fois que cela se passé a l’intérieur de l’église, d’habitude ils font exploser des bombes dans la cour des églises.
L’église Notre Dame du Salut est une des 3 églises syriaques catholiques de Bagdad, la plupart des gens qui la fréquentent sont des chrétiens de rite syriaque originaires de Mossoul ou des 3 villages chrétiens syriaques proches de Mossoul : Qaraqosh dont sont originaires nos ps. Virgin Hanan et Rajah Nour, Bartolla et Bashiqa dont est originaire ps. Mariam Farah. Grâces à Dieu aucune d’elles n’a eu de parents proches tués ou blessés gravement.

L’église a été prise d’assaut le Dimanche 31 Octobre après midi, juste après le sermon du Père Tha’er qui célébrait la messe. Le père Wasim, qui est le fils d’une cousine de ps. Lamia, confessait au fond de l’église près de la porte d’entrée, le père Raphael était dans le choeur. Les attaquants étaient de très jeunes gens (14-15 ans) non masques armes de mitraillettes, de grenades et ils portaient une ceinture explosive. Ils ont tout de suite ouvert le feu, tuant le père Wasim qui tentait de fermerla porte de l’église, puis ils ont tire aveuglement après avoir ordonne aux gens de se jeter a terre, de ne plus bouger et de ne pas crier. Certaines ont réussi a envoyer des messages par téléphone portable pour donner l’alerte, mais après les assaillants tiraient sur toute personne qu’ils voyaient utiliser son portable. Le pere Tha’er qui continuait à célébrer a été tue à l’autel dans ses habits sacerdotaux, son frère et sa mère ont été tués également.
Après, cela a été le massacre, nous ne pouvons pas raconter tout ce que les gens nous ont dit, même les enfants qui criaient étaient tués. Certaines personnes s’étaient réfugiées dans la sacristie en barricadant la porte, mais ils sont montes sur la terrasse de l’église et ont jeté des grenades par les fenêtres de la sacristie qui sont en hauteur.

Tout ceci laisse penser que c’était une attaque bien préparée et qu’ils avaient eu de l’aide a l’extérieur, comment ont-ils pu forcer le barrage de police(dans la rue
qui va a l’église) et connaitre le chemin de la terrasse etc..? Ils ont mitraillé également les appareils d’air conditionné pour que le gaz en s’échappant asphyxie les gens qui étaient proches.
Ils ont mitraille la Croix en se moquant et en disant aux gens : “ dites lui de vous sauver “, ils ont aussi prié l’appel à la prière : Allah akbar, la ilah illallah… Et a la fin quand l’armée a été sur le point d’entrer, ils se sont faits exploser.
L’armée et les secours ont mis presque 2 heures à arriver, ainsi que les américains qui survolaient en hélicoptère, mais l’armée n’est pas entrainée à gérer ce genre de situation et ils ne savaient pas bien quoi faire. Pourquoi ont-ils mis si longtemps à arriver?

Tout s’est termine vers 10 h 30- 11h du soir, cela a duré très longtemps et nous pensons que beaucoup de personnes sont mortes suite a l’hémorragie de leurs blessures.
Apres, les blesses ont été emmenés dans différents hôpitaux et les morts a la morgue. Les gens ont commence à arriver pour savoir ce qui s’était passé et prendre des nouvelles de leurs proches, mais l’église était interdite d’accès et les gens ont commencé a aller d’hôpital en hôpital à la recherche de leurs proches , nous avons vu des gens qui ont cherché leur proche jusqu’à 4 h du matin pour finalement le découvrir à la morgue.

Le lendemain ont eu lieu les obsèques dans l’église chaldéenne voisine, l’église était bondée, c’était très impressionnant, il y avait 15 cercueils alignés dans le choeur, les autres victimes ont été enterrées dans leur village ou séparément, selon les cas.
Des représentants de toutes les communautés chrétiennes ainsi que du gouvernement étaient là, notre patriarche a parlé ainsi que le porte-parole du gouvernement et un religieux, chef d’un parti islamique ( Moammar el Hakim).
La prière a eu lieu dans une grande dignité et sans manifestations bruyantes. Le père Saad, responsable de cette église avait aidé les gens à prier à mesure qu’ils arrivaient, avant que ne commence la cérémonie.

Les 2 jeunes prêtres ont été enterrés dans leur église dévastée, il y a un cimetière sous l’église, avant d’être enterrés on a fait entrer les cercueils dans l’église pour qu’ils lui fassent leurs adieux.
Au début, nous ne savions rien des victimes, nous ne connaissions personne directement, sauf le père Raphael, prêtre très âgé, nous sommes allées à cet hôpital pour le visiter et visiter les blessés qui y étaient. Ce sont les familles qui nous conduisaient de chambre en chambre ainsi que les cadres de l’hôpital qui nous indiquaient les blessés. Par hasard tous étaient des femmes ou des jeunes filles, toutes blessées par balle, ce n’est pas comme dans une explosion ou on peut se faire arracher un bras ou une jambe. Nous sommes restées à côté d’eux sans parler beaucoup, c’était eux qui parlaient ou leur famille, chacun revivait son histoire en nous la racontant. Comme l’attaque a eu lieu un Dimanche à la messe, des membres d’une même famille ont été tués ou blessés, certains en protégeant leurs enfants. Nous avons été frappés par leur calme et leur foi quand ils racontaient, nous sentions que c’était des gens revenus d’un autre monde et qu’à ce moment là, plus rien ne comptait que la rencontre proche avec le Seigneur, ils ne pensaient plus à rien et priaient seulement, et cela a duré 5 heures…

Le Vendredi après midi les jeunes de plusieurs paroisses sont venus pour aider à déblayer et nettoyer un peu, et le Dimanche suivant le 7 Novembre tous les prêtres syriens et chaldéens de Bagdad qui étaient libres ont célèbré la messe dans cette église vide et dévastée sur une table de fortune, il y avait peu de monde car cette messe n’avait pas été annoncée, nous n’y sommes pas allées car nous ne l’avons pas su, c’était très émouvant.
Il y a un sursaut de foi et de détermination surtout chez les prêtres restant à Bagdad qui disent : ils veulent nous chasser et nous exterminer mais nous sommes là et nous resterons, depuis 14 siècles vous n’avez pas pu en finir avec nous. L’histoire des chrétiens d’Iraq est une longue histoire de persécutions, de martyrs, de chrétiens chassés et déplacés.

Nous pensons à la phrase du psaume 69 : « Plus nombreux que les cheveux de la tête, ceux qui me haïssent sans cause » et nous pensons surtout à Jésus, haï sans raison, alors qu’il passait en faisant le bien.
Nous terminons cette lettre avec le cri d’un enfant de 3 ans qui a vu tuer son père etqui criait : « çà suffit, çà suffit », avant d’être tué lui aussi ; oui vraiment avec notre peuple, nous crions aussi : çà suffit.

Vos petites soeurs de Bagdad Alice et Martine".

vendredi 12 novembre 2010

"On va tous vous griller, vous et votre église".

"Mercredi, église Saint-Jean. Le père Gabriel, curé de la paroisse, s'adresse à la presse, presque en désespoir de cause. C'est que depuis plusieurs mois, son église est la cible de tags injurieux et obscènes, de jets d'excréments... Et la semaine dernière, le feu a été mis au cyprès qui jouxte le bâtiment religieux, risquant de propager les flammes à l'église. Pour ce prêtre, "ces actes ont un lien direct avec ce qui se passe en Irak où des Chrétiens ont été agressés". D'emblée, le père Gabriel parle de tensions inter-communautaires et dénonce un "climat de plus en plus agressif et violent entretenu par un petit groupe de jeunes de 12/13 ans jusqu'à 16 ans". Dans un premier temps, le père Gabriel a cru à des "incivilités" de jeunes désoeuvrés du quartier. Des bêtises d'ados en mal de provocation."

Quelques jours avant l'incendie du cyprès, un jeune est entré dans l'église, en pleine messe, urinant sur le parvis avec cette phrase terrible : "On va tous vous griller, vous et votre église".

Le père Gabriel est un ancien moine de l'Abbaye Sainte Madeleine du Barroux, devenu prêtre diocésain, curé d'une paroisse d'Avignon depuis quelques années. Il subit des violences depuis maintenant de nombreux mois, et ces violences ont pris une ampleur dangereuse pour sa vie et son église. Puisque, visiblement, aucun responsable politique (ni religieux?) n'entend son appel à l'aide il s'est résolu à saisir les médias.

Mais que fait donc le MRAP, SOS Racisme et la LICRA…comme c'est bizarre!

source: http://www.secteurparoissialstjean.com

samedi 30 octobre 2010

Anne Lorraine Schmitt

Ses parents écrivent :

Jls2"Après trois longues années d’instruction, le procès du meurtrier « présumé » d’ANNE – LORRAINE est programmé les lundi 13, mardi 14 et mercredi 15 décembre 2010 à partir de 9h30 devant la cour d’Assises de Pontoise 3, rue Victor Hugo.

Nous serons présents au procès, en famille, à la fois inquiets mais déterminés.

Inquiets :

- Parce que nous savons que les armes ne sont pas égales

L’accusé pourra récuser des jurés, pas nous …

L’accusé pourra faire appel du verdict, pas nous …

- Parce que nous craignons que son avocat salisse la mémoire d’Anne - Lorraine pour justifier l’injustifiable, excuser l’inexcusable …

- Parce que, quel que soit la peine prononcée, nous savons que dans quelques années un juge d’application des peines, légalement irresponsable, aura la possibilité dans le secret de son cabinet, en catimini, de défaire ce qu’un jury populaire aura décidé avec tous les risques que cela comporte …

Mais déterminés :

- A affronter ce barbare qui, lui, nous a déjà condamnés au chagrin perpétuel

- A lutter sans esprit de vengeance mais sans compromission pour que d’autres filles ne connaissent pas le sort tragique d’Anne – Lorraine …en croisant de nouveau son chemin

- Et donc à mettre tous les acteurs du procès face à leur responsabilitéquant au sort de ce prédateur …

D’avance merci à ceux qui seront disponibles pour nous entourer et nous soutenir pendant ces trois jours et aux autres qui seront aussi avec nous par la pensée ou la prière

PS : vous pouvez évidemment rediffuser ce texte !".


Un mail de condoléances à été ouvert. Il s'agit de l'adresse mail suivante: condoleances.anne.lorraine@gmail.com

dimanche 24 octobre 2010

Parrainage Boursorama (60 € au filleul)

Comme vous le savez certainement, pour tout compte courant ouvert chez Boursorama Banque jusqu'au 31/10/2010 sous la forme d'un parrainage, le filleul recoit 60 € offerts par Boursorama.

Je suis moi-même titulaire d'un compte courant chez Boursorama, je peux donc vous parrainer si vous êtes intéressés par cette somme de 60 € gracieusement offerte par Boursorama et surtout pour ne plus payer aucun frais bancaires.

Les avantages du compte Boursorama Essentiel + :

* Les opérations courantes gratuites
* Ouverture, Tenue ou Clôture de compte GRATUIT (dépôt minimum de 300 €)
* Envoi de chéquiers à domicile GRATUIT
* Accès à vos comptes 24h/24 par Internet GRATUIT
* Virement en ligne (en €, en zone euro) GRATUIT et sans date de valeur
* Retrait dans les distributeurs et guichets automatiques (en zone euro) GRATUIT (nbre ILLIMITÉ)
* Prélèvement GRATUIT
* Chèque de Banque 1 GRATUIT tous les 2 mois
* Changement de domiciliation bancaire GRATUIT
* et de nombreuses autres opérations entièrement GRATUITES

MAIS SURTOUT :

* Votre carte bancaire Visa classic (débit immédiat ou différé) ou Visa Premier (débit immédiat ou différé) totalement GRATUITE (voir conditions sur le site)

Fini donc les interminables frais bancaires qui vous coutent "un bras" à la fin du mois.

Je me propose de vous parrainer si vous êtes intéressés, pour celà, envoyez moi par mail votre Nom, Prénom, Code Postal, Ville et email personnel pour que je vous fasse parvenir le formulaire de parrainage.

A réception du mail de boursorama, cliquez sur "Accepter l'invitation" et lorsqu'il vous sera demandé de remplir le formulaire de souscription, inscrivez bien mon Nom, Prénom et Code Postal dans la partie "INDIQUEZ LES COORDONNÉES DE VOTRE PARRAIN".

Personnellement je peux vous dire que je suis entièrement satisfait d'avoir ouvert un compte chez Boursorama, le Service Clientèle est ouvert jusqu'à 22 h en semaine et aussi le samedi jusqu'à 16h30 (numéro vert pour les joindre), et avoir une carte bancaire pour 0 € ca se trouve pas de partout.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressés, je serais ravi d'être votre parrain.

jeudi 21 octobre 2010

Mewsfiction

http://www.newsfiction.fr/

Allez faire un tour sur ce site :-)

dimanche 17 octobre 2010

D'ou vient tout cet argent ?

La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour.

D'ou vient tout cet argent ?
Comment peut-il y avoir TANT d'argent à prêter ?



L'Argent Dette de Paul Grignon (FR intégral)
envoyé par bankster2008. - L'info video en direct.

jeudi 14 octobre 2010

Gianna Jessen, rescapée de l'avortement. Melbourne 2008

"Gianna Jessen est une Américaine, aujourd’hui âgée de 33 ans, née à Los Angeles (Californie). C’est une chrétienne, dont j’ignore encore si elle est catholique, mais c’est une militante pro-vie, et une militante pro-vie miraculée dont sa mère a voulu se débarrasser alors qu’elle en était à six mois et demi de grossesse ! L’abominable avorteur dePlanned Parenthood a eu recours à une injection dite “saline” pour tuer cet enfant à naître. Gianna a survécu à ce qui aurait du la tuer, et plaisante aujourd’hui sur cet abominable avorteur obligé de signer le certificat de naissance de celle qu’il avait voulu tuer… La vidéo que je ne vous propose pas de voir, mais que je vous supplie de regarder, a été filmée eu Australie, à Melbourne, en 2008. Ne vous inquiétez pas : tout est sous-titré en français (avec un très léger décalage, sur mon navigateur, entre l’image et la parole). Vous allez y découvrir un témoignage bouleversant, très “américain” dans son style, c’est-à-dire mêlant humour et profonde réflexion. Vous devez voir et écouter Gianna. Et vous devez faire circuler ce témoignage."


samedi 25 septembre 2010

Nouveau traitement qui atténue de manière marquée les conflits de couple

Enfin !

Après plusieurs années de recherches, les laboratoires Pfizer annoncent l'arrivée en pharmacie d'un nouveau traitement qui atténue
de manière marquée les conflits de couple. Avec l'avantage, de n'avoir que très peu d'effets secondaires chez l'homme d'expérience.

Il s'agit en fait d'une quadri-thérapie à prendre tous les jours au moment des repas. Le danger est qu'il ne faut pas oublier d'en
prendre un, sous peine d'annuler les effets des trois autres.


samedi 11 septembre 2010

jeudi 2 septembre 2010

Crise d'hypocrisie aiguë (suite)


Comme Hervé Morin, Martine Aubry veut bien des Roms mais loin de chez elle

La présidente de la communauté urbaine de Lille a demandé en juillet au TGI de sa ville l'expulsion d'un camp de Roms à Villeneuve-d'Ascq. Un document émanant de la justice indique :

"La Communauté urbaine de Lille, EPCI, représentée par sa Présidente, domiciliée en cette qualité 1, rue du Ballon à Lille, (…) a l'honneur de vous exposer (…) qu'elle est propriétaire d'une parcelle (…) que, depuis plusieurs jours, plusieurs véhicules et caravanes s'y sont installés, sans droit ni titre (…) qu'il s'agit d'une violation flagrante de son droit de propriété (…) et qu'il y a donc urgence à ordonner leur expulsion".

Cette demande date du 19 juillet dernier. L'expulsion a été prononcée par le tribunal de grande instance de Lille le 21 juillet. Elle a été suivie d'une demande de réquisition de la force publique pour faire exécuter le jugement, le 23 juillet.

Cela n'a pas empêché Martine Aubry de condamner les expulsions de Roms à Paris ou La Rochelle en août. Interrogée sur cette hypocrisie, elle a nié :

"Il n'y a pas eu de demande de la communauté urbaine en juillet. Il y en a eu, je le sais, de la part de maires."

Les documents montrent que Martine Aubry a menti.

mardi 31 août 2010

Hervé Morin veut bien des Roms, mais pas dans sa commune


"Devant les caméras, Hervé Morin a volé au secours des Roms dimanche dernier lors des universités d’été du Nouveau centre, parti qu’il préside. L’actuel ministre de la Défense a ainsi défendu l’idée «d’une société apaisée et de la reconnaissance», fustigeant les discours de «la haine, de la peur et du bouc-émissaire».

Des propos démagogiques qui ne sont plus d’actualité quand Hervé Morin s’occupe des affaires d’Epaignes (Eure), commune de 1 200 âmes qu’il dirige depuis 1995. En effet, un arrêté municipal daté du 2 juillet dernier a interdit l’invasion de nomades sur le territoire de sa commune, qualifiée d’«occupations illégales», de la part de «caravanes ou roulottes des gens du voyage», dénonçant «des dégradations occasionnées lors de ces passages», au nom de «la sécurité, salubrité et la tranquillité publique»."

vendredi 20 août 2010

The euro banknotes that never were ! (L’euro : les maquettes refusées ! )


un lien qui vous fera découvrir les différents essais pour la création des designs des billets et ce à quoi nous avons pu échapper.



admirabledesign.com

dimanche 15 août 2010

Anachronisme

Et si Star Wars était sortie lorsque les films étaient encore en noir et blanc, et en muet ? Tout bonnement excellent.


Anachronisme
envoyé par LesSingesHurlants. - Découvrez plus de vidéos créatives.

lundi 2 août 2010

fusionner le présent et le passé

Sergey Larenkov met en ligne sur son Blog des photos d’aujourd’hui fusionnées avec des clichés d’hier.







mercredi 28 juillet 2010

Un policier : "Il faut arrêter de verbaliser le citoyen lambda et s'attaquer aux caïds"

Un policier de la BAC témoigne. Terrible :

"Nos collègues de Grenoble ont leur nom et prénom tagués sur les murs du quartier de la Villeneuve. Et la seule réponse du ministère, c'est de les mettre au repos ou de les muter. Je suis dans la BAC depuis 10 ans. Aujourd'hui, je suis écoeuré. Une fois encore, on se couche devant les caïds. On nous a donné l'ordre de ne plus patrouiller en civil, de remettre nos uniformes pour ne pas être identifiés comme un flic de la BAC. C'est désastreux pour l'image. Les petits caïds se disent dans leur tête que les flics ont peur, qu'ils reculent. Parmi les policiers exfiltrés, il y a un major à deux mois de la retraite avec 15 ans de BAC derrière lui. C'est la honte."

"On se fout de la gueule des flics, on nous prend pour de la chair à canon. Quand on pense que Sarko avait promis de karcheriser les cités ! La hiérarchie fait tout pour minimiser la gravité de la situation. Personne ne sait ce qu'est devenu l'agent de sécurité qui a failli prendre une balle. C'est l'omerta. Heureusement, l'info circule entre nous, via les portables."

"Mon métier, c'est de protéger les biens et les personnes. Pas de me faire tirer comme un lapin par un crevard de cité. Notre véhicule affiche plus de 100.000 kilomètres au compteur, à l'intérieur, le chauffage est bloqué. Voilà l'état de la police aujourd'hui, en tout cas de la sécurité publique, dont je fais partie. Rien ne fonctionne normalement, ni les voitures, ni les ordinateurs. Certains ont des gilets pare-balles périmés."

"J'entends certains dire il faut envoyer l'armée. Qu'on nous laisse agir, et ça ira très vite. Ce n'est pas une vingtaine de petits caïds qui vont faire la loi. Ces derniers jours, avec les renforts qui ont débarqué, les types se tiennent à carreau. Hormis quelques marioles qu'il faut savoir calmer. Hier, on est tombé sur un crevard de ce genre. Le type était au téléphone quand on s'est approché pour le contrôler. Je m'adresse à lui en le vouvoyant pour lui demander de mettre fin à sa conversation téléphonique, il me répond en me tutoyant : "Tu es qui toi pour me demander de m'arrêter de téléphoner. Personne ne me contrôle ici." Il a pris direct deux pièces de cinq francs (des gifles). Après, il nous disait : "Bonjour, merci et au revoir." Bien sûr que je me mets hors clous en agissant ainsi. Mais pourquoi devrait-on baisser la tête ? Si tous les flics agissaient ainsi, les problèmes seraient vite réglés. Pour moi, ça, ce n'est pas une bavure, c'est une démarche citoyenne. Il faut arrêter de verbaliser le citoyen lambda et s'attaquer aux caïds, aux dealers, aux braqueurs. Quand un jeune de 20 ans roule dans une X6 qui coûte 120.000 euros et qu'il ne travaille pas, c'est à lui qu'il faut confisquer la voiture sur le bord de la route."

"Il faut que la population sache que les policiers n'ont pas peur d'entrer dans les cités. Si nous n'y allons pas, c'est que nous avons ordre de ne pas y aller. Aujourd'hui, la hantise des autorités, c'est la bavure, l'émeute, l'embrasement. Mais à force de reculer, de renoncer, on arrive à des situations comme aujourd'hui. Un jour, on se réveille, c'est trop tard, c'est l'effet boomerang. Je ne crois pas que les conseillers de Sarko lui disent la vérité sur ce qui se passe. Il faudrait que tous ces délégués à la sécurité, préfets ou autres viennent tourner une nuit avec la BAC pour voir l'étendue des dégâts. On dit ici qu'un flic du Raid a eu dans la jumelle de son fusil un voyou perché sur un toit avec un lance-roquettes. Et qu'il n'aurait pas reçu l'ordre de tirer. Si j'avais été à sa place, j'aurais appuyé sur la détente. Et cela ne m'aurait pas empêché d'aller manger une pizza après. Est-ce qu'on attend qu'il pulvérise un fourgon de flic ?"

"Les flics vont se mettre à tirer. S'ils ne l'ont pas encore fait, c'est parce que la peur de perdre leur boulot est plus forte. Mais les flics en ont ras le bol. Après 15 ans de police, sans le moindre problème, je me suis retrouvé du jour au lendemain mis en garde à vue, perquisitionné à mon domicile parce qu'un crevard de cité, multirécidiviste, m'avait accusé de l'avoir agressé. Ce qui était faux. Mon service de nuit à peine terminé, je me suis retrouvé en garde à vue, puis mis en examen par le doyen des juges d'instruction. Pourtant, je suis un des flics les plus décorés de ma génération. Le doyen en question qui n'avait jamais mis les pieds dans un commissariat, ni même dans une voiture de flic m'expliquait comment il fallait que j'intervienne sur la voie publique. J'ai été suspendu durant neuf mois, privé de salaire. Je vivais avec 300 euros par mois. Si je ne suis pas mis une bastos dans la tête, c'est parce que mes proches m'ont soutenu. Au bout du compte, j'ai été relaxé par le tribunal. La parole d'un flic aujourd'hui ne vaut rien. Ni devant un jeune de cité, ni devant un juge, ni devant un élu. Le flic est un sous-citoyen."

dimanche 25 juillet 2010

« Notre Père », la prière des disciples

Vous connaissez sûrement cette prière que Jésus enseigne à ces diciples : Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié ... etc. ?
Très bel exemple que Jésus donne pour apprendre à ces diciples à prier.

Hélas, trop hélas, comme bien d'autres paroles de Jésus, elle a été détournée pour devenir une prière rituelle, que tout religieux répète à la messe sans la comprendre ni même l'entendre... Parfois elle est répétée neuf fois, comme un rite magique sencé exaucer les souhaits .. ! Ironie absurde quand on pense qu'il s'agit de s'adresser au Dieu qui peut tout, et que les gens mettent leur espoirs en quelques mots, comme s'ils avaient une valeur magique ? des mots qui pronnoncés sans vie n'ont plus aucun sens, ce sont des mots qui sont comme une envellope belle mais vide, des mots jolis mais qui sonnent creux, à l'image des belles cathédrales à la splendeur écrasante mais vides de vie, de chaleur et de sens ...

Peut-être êtes-vous de ceux là qui balbutie ces paroles de mémoire sans même vous souvenir qu'elle s'adresse au Dieu de toute éternité ? Savez-vous que lorsque vous priez, vous PARLEZ à Dieu ? Imaginiez-vous qu'il puisse vous entendre, et peut-être vous répondre ?

Il pourrait très bien s'ensuivre ce dialogue, certe fictif mais oh combien vrai, écrit par un inconnu qui a très bien compris ce que doit être le sens profond d'une prière ...

HOMME : "Notre Père qui es aux cieux."
DIEU : Oui... Me voici...
HOMME : S'il vous plait, ne m'interrompez pas...je prie !
DIEU : Mais, tu m'as appelé... !
H : Appelé ? Je n'ai appelé personne. Je prie... "Notre Père qui es aux cieux..."
D : Ah !!! C'est encore toi ?
H : Comment ?
D : Tu m'as appelé ! Tu as dit : "Notre Père qui es aux cieux".
H : Je n'ai pas voulu appeler. Je prie. Je dis le Notre Père tous les jours, je me sens bien de le faire. C'est comme accomplir un devoir. Et je ne me sens pas bien si je ne le fais pas.
D : Mais comment peux-tu dire Notre Père, sans penser que tous sont tes frères ? Comment peux-tu dire "Qui es aux cieux" si tu ne sais pas que le ciel c'est la paix, que le ciel c'est l'amour pour tous ?
H : C'est que réellement je n'y avais pas pensé.
D : Mais... Continue ta prière.

H : "Que ton Nom soit sanctifié..."
D : Attends un peu ! Que veux-tu dire par là ?
H : Je veux dire... Je veux dire... ce que ça veut dire, comment puis-je le savoir ? C'est simplement une partie de la prière !
D : "Sanctifié" veut dire reconnu comme vrai père, qui donne vie à tout être, qui est digne de respect, saint, sacré..., qui met toute sa confiance en moi et non dans les compagnies d'assurance du monde.
H : Maintenant, je comprends. Mais je n'avais pas pensé au sens du mot SANCTIFIE !

H : "Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel..."
D : Est-ce que tu parles sérieusement ?
H : Bien sur ! Pourquoi pas ?
D : Et que fais-tu pour que cela se fasse ?
H : Comment, qu'est-ce que je fais ? Rien ! C'est une partie de la prière... Mais, à propos, ce serait bien que tu aies un peu le contrôle de ce qui arrive au ciel et sur la terre aussi.
D : Est-ce que j'ai un peu le contrôle de ta vie ?
H : Eh bien... je vais à l'église !
D : Ce n'est pas cela que je demande ! Et la façon dont tu traites tes frères humains, la façon dont tu dépenses ton argent, le temps que tu accordes à ta télévision, à Internet et le peu de temps que tu me consacres ?
H : S'il te plait, arrête tes critiques !
D : Excuse-moi. Je pensais que tu me demandais que ma volonté s'accomplisse. Si cela devait se faire... que faire avec ceux qui prient et acceptent ma volonté, le froid, la chaleur, la pluie, la nature, la communauté...
H : C'est vrai, tu as raison. Je n'accepte pas ta volonté, puisque je me plains de tout: si tu envois la pluie, je veuxle soleil, si j'ai le soleil, je me plains de la chaleur; s'il fait froid, je continue de me plaindre ; je demande la santé, et je n'en prends pas soin, je me nourris mal, je mange peu ou je mange trop...
D : C'est bien de le reconnaître. On va travailler ensemble, toi et moi. On va avoir des victoires et des défaites. J'aime ta nouvelle attitude.

H : Écoute, Seigneur... Il faut que je finisse maintenant. Cette prière prend beaucoup plus de temps que d'habitude.. Je continue : "Donne-nous notre pain de ce jour..."
D : Arrête ! Me demandes-tu du pain matériel ? L'homme ne vit pas de pain seulement, il vit aussi de Ma Parole. Quand tu me demandes du pain, souviens-toi de tous ceux qui n'en ont pas. Tu peux me demander ce que tu veux, considère-moi comme un Père aimant ! Maintenant, je m'intéresse à la suite de ta prière...

H : "Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé..."
D : et le frère (ou la sœur) que tu méprises ?
H : Seigneur ! Il m'a trop critiqué, et ce n'était pas vrai. Maintenant, je n'arrive plus à lui pardonner. J'ai besoin de me venger...
D : Mais... que veux-tu dire alors dans ta prière. Tu m'as appelé et je suis là. Je désire que tu sortes d'ici transformé.J'aimerais que tu sois honnête. Mais ce n'est pas bon de porter le poids de la colère dans ton cœur. Tu comprends ?
H : Je comprends que je me sentirais mieux si je pouvais me venger...
D : Non ! Tu vas te sentir moins bien. La vengeance n'est pas si bonne qu'elle le paraît. Pense à la tristesse que tu vas provoquer, pense à ta tristesse actuelle. Je peux changer tout pour toi. II suffit que tu le désires vraiment..
H : Tu peux ? Et comment ?
D : Pardonne à ton frère; et tu pourras goûter à mon pardon. Tu seras soulagé...
H : Mais, Seigneur ! J'en suis incapable.
D : Alors, ne dis pas cette prière... !
H : Tu as raison ! Je voulais simplement me venger, mais ce que je veux vraiment c'est la paix ! Alors, ça va, je pardonne à tout le monde mais viens à mon aide ! Montre-moi le chemin à suivre.
D : Ce que tu demandes est merveilleux ! Je suis heureux avec toi... Et toi, comment te sens-tu maintenant ?
H : Bien, vraiment bien ! A vrai dire, je ne m'étais jamais senti aussi bien... Cela fait du bien de parler avec Dieu...
D : Maintenant, finissons la prière. Je continue...

H : "Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre nous du mal..."
D : Excellent ! Je vais le faire, mais ne te mets pas dans des situations où tu peux être tenté.
H : Et maintenant, que veux-tu dire par là ?
D : Cesse de marcher en compagnie de personnes qui conduisent à participer à des affaires sales, cachées... Abandonne la méchanceté, la haine. Tout cela conduit vers des chemins trompeurs... N'utilises-tu pas cela comme des sorties de secours...
H : Je ne te comprends pas !
D : Bien sûr que tu comprends ! Tu as fait cela plusieurs fois avec moi. Tu prends des chemins erronés et puis tu cries au secours.
H : J'en suis honteux, Seigneur, pardonne-moi !
D : Evidemment, je te pardonne ! Je pardonne toujours à celui qui est disposé à pardonner aussi. Mais quand tu m'appelleras de nouveau, souviens-toi de notre conversation, pense aux paroles que tu me dis ! Finis ta prière maintenant.

H : Finir ? Ah, oui, "AMEN" !
D : et que veut dire.. "Amen" ?
H : Je ne sais pas. C'est la fin de la prière !
D : Tu diras AMEN quand tu acceptes ce que je veux, quand tu es en accord avec ma volonté, quand tu suis mes commandements, car AMEN veut dire AINSI SOIT-IL: d'accord avec ce que l'on vient de dire...
H : Merci, Seigneur de m'apprendre cette prière, et maintenant, merci aussi de m'en donner l'explication...
D : J'aime tous mes enfants, et je préfère ceux qui veulent sortir de l'erreur, qui veulent se libérer du péché. Je te bénis ! Reste dans ma paix !
H : Merci, Seigneur ! Je suis heureux de savoir que tu es mon AMI.

Et toi ami lecteur, Dieu est-il ton AMI ? il peut le devenir si seulement tu voulais bien l'accepter dans ta vie...

What BP could have bought with all the money they lost

http://www.visualeconomics.com/wp-content/uploads/2010/07/what-bp-could-buy.jpg

dimanche 4 juillet 2010

Notre nouveau Roi Soleil

Quand la presse allemande épingle le couple Sarkozy-Bruni :

"je lis la liste que le Bild propose à ses lecteurs, pour leur donner une petite idée du quotidien du président de notre République française (liberté, égalité, fraternité).

Voici la liste:

Dans les 300 m2 de l'appart privé du président, des fleurs fraîches toute l'année. Coût annuel : 280 000 euros.

Pour ses déplacements privés, Sarkozy est accompagné par un avion vide. En cas d'urgence, il peut ainsi retourner immédiatement à Paris.

Le couple dispose de 61 véhicules officiels, deux Airbus et 6 Falcons (le dernier est affectueusement surnommé Carla, du nom, précise le Bild, de la 3ème épouse - "le Maître de l'Etat français a forcément plusieurs épouses - successives, naturellement", rigole le tabloïd allemand).

1 millions d'euros par an pour les boissons.

Il a près de 1.000 employés (deux fois plus que la Reine d'Angleterre).

87 cuisiniers, parmi les 1000 employés. Et en plus, M. et Mme Sarkozy peuvent commander à toute heure du jour et de la nuit. Le Chef de cuisine a le libre accès à la cave de l'Élysée, et le déjeuner leur est servi (le soir, Carla et Nicolas communient avec le peuple, mettent et débarrassent la table, font chauffer la soupe ?).

"Indignation? Protestation?" s'interroge facétieusement le Bild. "Point du tout. En France, c'est un point d'honneur: le chef d'Etat incarne la gloire de la Nation. Il est le successeur des rois".

samedi 3 juillet 2010

Question écrite au gouvernement de monsieur Louis Guédon

Question écrite au gouvernement de monsieur Louis Guédon, député UMP de Vendée :

"M. Louis Guédon attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le bilan 2008 des atteintes aux lieux de culte. D'après les chiffres communiqués par le ministère de l'intérieur, on compte pour cette seule année, 6 atteintes aux sites israéliens, 13 atteintes aux sites musulmans et266 atteintes aux sites chrétiens.

Si l'on ne peut qu'approuver que chaque dégradation de sites israéliens ou musulmans trouvent un large écho dans la presse, on ne peut que regretter le silence médiatique et institutionnel entourant les si nombreuses dégradations de sites chrétiens. Il lui demande quelles mesures il entend prendre pour protéger ces lieux chrétiens particulièrement visés par les dégradations, le vandalisme et les pillages de toute nature".

On attend la réponse...

jeudi 1 juillet 2010

Bon plan




Elle propose des billets pour les plus grands concerts, spectacles, pièces de théatre, opéras, festivals… de toute activités culturelles en général, aux prix les plus bas (entre -50% et -75%) et au dernier moment : 2 Heures Avant le début de l ‘événement.

Tous les soirs, le guichet online ouvre à 18h et révèle les bon-plans culturels du soir (ouverture également à 13h le week-end pour les matinées) et permet d’acheter ses places de spectacle pour le soir-même, à des prix très discount.

mercredi 23 juin 2010

L'équipe de France et la France vues par un ex équipier

Extraits d'un entretien de Vikash Dhorasoo accordé au Monde :

"Matthieu : Vikash, est-ce que vous vous seriez reconnu dans cette équipe de France ?

Non. Mais je ne me reconnais pas quand il n'y a pas de mixité. Cette équipe représente la France des banlieues, la France des ghettos, des quartiers populaires qui sont devenus très durs. Je viens d'un milieu ouvrier, mon père travaillait ; Deschamps, Blanc aussi. Mais aujourd'hui, dans les quartiers populaires, le pouvoir a été abandonné aux caïds, et c'est ce qu'on retrouve en équipe de France. On voit un Gourcuff, un peu différent des autres, qui ne se reconnaît pas dans cette équipe. Cela me choque par exemple que l'équipe de France demande un buffet halal pour être reçue quelque part.

Bertrand : Quand vous portez le maillot bleu vous représentez la France. Je trouve dommage que vous comme d'autres essayez de trouver des excuses aux joueurs dans ce cas précis. Ils connaissaient la donne depuis le début, ils n'avaient alors qu'à refuser la sélection. Perdre ce n'est pas le problème.
En fait, c'est imposé, d'aller en sélection, on n'a pas le droit de refuser. Quand j'ai démarré ma carrière, on a tous ce rêve de jouer en Coupe du monde, mais je n'ai jamais songé le faire pour "représenter la France". Je suis français, fier de l'être. Etre français, pour moi, c'est manger français, parler français, aimer la littérature française, avoir des amis français. Les valeurs du drapeau, la Marseillaise, ça ne me parle pas énormément. Mon père est français depuis 50 ans, il ne parle pas français correctement, il a travaillé pour la France.

Matthieu : Vikash, n'avez-vous pas l'impression que l'équipe de France reflète la société actuelle, comme le disent aujourd'hui les politiques et surtout les philosophes ?

Elle représente les banlieues et les quartiers populaires. C'est aussi un endroit où l'argent coule à flots. L'individualisme, l'égoïsme y règnent, alors qu'on parle d'un sport collectif. Ça, c'est bien la société française. Ces gens ne s'intéressent pas aux problèmes des Français, ils sont dépolitisés. Ce désintérêt pour l'autre, la division qui règne dans l'équipe, ça représente ce qui se passe dans la société. Mais on ne peut pas leur jeter la pierre. Ce sont des gamins".

lundi 14 juin 2010

Coupe du Monde de football 2010

Pour les amateurs de foot, voici un lien qui vous amenera sur un calendrier assez extraordinaire concernant la coupe du monde 2010:

http://www.marca.com/deporte/futbol/mundial/sudafrica-2010/calendario-english.html

dimanche 6 juin 2010

LETTRE OUVERTE AU New York Times

... écrite par un missionnaire salésien, évidemment non publiée!

Cher frère et sœur journaliste,

Je suis un simple prêtre catholique. Je me sens heureux et fier de ma vocation. Il y a vingt ans que je vis en Angola en tant que missionnaire.

Je souffre beaucoup du fait que des personnes, qui devraient être des signes de l'amour de Dieu, soient devenues un poignard dans la vie des innocents. Il n'y a pas de mots pour justifier de tels actes. Il ne fait aucun doute que l'Eglise ne peut qu'être aux côtés des plus faibles et sans défense. C'est pourquoi les mesures prises pour la protection et la prévention de la dignité des enfants seront toujours une priorité absolue.

Je vois dans de nombreux médias, en particulier dans votre journal, l'amplification de ce thème sous une forme morbide, enquêtant dans les détails de la vie de quelques prêtres pédophiles. C'est ainsi qu'apparaît l'un d'eux, dans une ville américaine des années soixante, un autre des années quatre-vingt en Australie et ainsi de suite, et d'autres affaires récentes ... certes toutes répréhensibles! On voit des présentations journalistiques pondérées et équilibrée, d'autres exagérées, pleines de préjugés, allant jusqu'à la haine.

C'est curieux, ce peu d'informations, et ce désintérêt,
pour les milliers et les milliers de prêtres qui s'usent quotidiennement pour des millions d'enfants, pour les adolescents les plus défavorisés aux quatre coins du monde! Je pense qu'à votre "moyen d'information", peu importe le fait que j'ai dû porter, sur des routes minées, en 2002, de nombreux enfants sous-alimentés de Cangumbe à Lwena (Angola), puisque le gouvernement n'y était pas disposé, ni les ONG autorisées; que j'ai dû enterrer des dizaines de petits, morts parmi les réfugiés de guerre et ceux qui retournaient chez eux; que nous ayons sauvé la vie de milliers de personnes à Moxico, grâce à l'unique poste médical sur un territoire de 90.000 kilomètres carrés, ainsi qu'à la distribution de nourriture et de semences; que, durant ces dix années, nous ayons fourni une possibilité d'éducation et d'écoles à plus de 110.000 enfants ...

Cela ne suscite pas d'intérêt qu'avec d'autres prêtres nous ayons dû secourir la crise humanitaire d'environ 15.000 personnes dans les cantonnements de la guérilla, après qu'ils se soient rendus, parce que la nourriture du gouvernement et de l'ONU n'arrivait pas. Cela ne fait pas les titres qu'un prêtre de 75 ans, Padre Roberto, parcoure de nuit les rues de Luanda, s'occupant des "enfants des rues", les conduisant dans une maison d'accueil, afin qu'ils se désontoxiquent de l'essence; que des prêtres alphabétisent des centaines de prisonniers, tandis que d'autres, comme le Père Etienne, tiennent des foyers de transit pour des enfants battus, maltraités et violés ou qui cherchent un refuge. Et pas même que Fra' Maiato, avec ses 80 ans, passe de maison en maison pour réconforter les malades et les désespérés. Pas d'information sur le fait que plus de 60.000 des 400.000 prêtres et religieux aient quitté leur terre et leur famille pour servir leurs frères des léproseries, des hôpitaux, des camps de réfugiés, des orphelinats pour les enfants accusés de sorcellerie ou des orphelins dont les parents sont morts du SIDA, dans des écoles pour les plus pauvres, dans des centres de formation professionnelle, dans des centres de soin aux séropositifs ... et surtout dans les paroisses et les missions, donnant aux gens des raisons de vivre et d'aimer.

Cela ne fait pas les manchettes que mon ami, le Père Marcos Aurelio, pour sauver des jeunes au cours de la guerre en Angola, les ait transportés de Kaluli à Dondo et, revenant à sa mission, ait été mitraillé sur la route; que le Frère Francisco, avec cinq dames catéchistes, pour aller aider dans les zones rurales les plus éloignées, soit décédé dans un accident de voiture; que des dizaines de missionnaires en Angola soient morts faute de soins médicaux, pour une simple malaria, tandis que d'autres ont sauté sur une mine, alors qu'ils allaient rendre visite aux leurs. Dans le cimetière Kaluli, il y a les tombes des prêtres qui sont arrivés dans la région ... Aucun n'a dépassé les 40 ans.

Cela ne vaut pas les gros titres, d'accompagner la vie d'un prêtre "normal" jour après jour, ses difficultés et ses joies, alors que, sans faire de bruit, il consume sa vie pour la communauté qu'il sert.

La vérité est que nous n'essayons pas de faire les titres, mais d'apporter la Bonne Nouvelles, cette nouvelle qui, sans bruit, a commencé la nuit de la Pâque. Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse. Je ne prétends pas faire l'apologie de l'Eglise et des prêtres.
Le prêtre n'est ni un héros ni un névrosé. C'est simplement un homme qui, avec son humanité tente de suivre Jésus et de servir ses frères. Il y a la misère, la pauvreté et la fragilité, comme dans tous les êtres humains; mais aussi la beauté et la bonté, comme dans toute créature ...

Insister de manière obsessionnelle et vexatoire sur un sujet, perdant la vue d'ensemble, crée en réalité des caricatures offensantes du sacerdoce catholique, dans lesquelles je me sens offensé.
Je ne vous demande, ami journaliste, que de chercher la Vérité, le Bien et la Beauté. Cela vous rendra noble dans Votre profession.

In Cristo

Padre Martín Lasarte, SDB (Società di Don Bosco)

Football : défaite des Bleus face à la Chine

En regardant cette vidéo, on comprends mieux pourquoi la France a perdu...

lundi 17 mai 2010

Hellfest(bis)

Il y a actuellement en ligne une pétition pour demander aux autorités compétentes de l'État l'interdiction du festival « Hellfest » (Festival de l'Enfer) prévu les 18-19-20 juin à Clisson en Loire Atlantique


Je viens de la signer et je vous invite à faire de même en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.catholiques-en-campagne.fr/component/option,com_chronocontact/Itemid,70/


Paroles de groupes annoncés au Hellfest 2010
Écrit par CeC

04-05-2010


Je vous surveillerai toujours, jusqu'à ce que la dernière église soit brûlée, jusqu'à ce que les coupables meurent noyés dans le sang

[.] Nous les traquerons jusqu'audernier souffle. Nous répandrons leur sang jusqu'à ce que le ciel
saigne.


(I will always watch... until the
last church is burned,until the
guilty drown in blood [.]With every
breath we shall hunt them down
everyday. We will spill their blood
till it bleeds down from the sky.)
> Arsonist, musique du groupe BTBAM
tirée de l'album Between the Buried
and me (2002)
>
> A mon commandement, inondez les
rues de Bethlehem du sang des
enfants !
> (At my command: Let the blood of
the infants flood the streets of
Bethelehem !)
> Shemaforash, musique du groupe
BEHEMOTH tirée de l'album Evangelion
>

>
Gravement j'enlève les mottes d'herbes
Pour sortir les macchabées de terre.
> (Grimly I dig up the turfs To
remove the corrupted stiffs)
> Exhume To Consume, musique du
groupe CARCASS tirée de l'album Wake
up and smell .the carcass
>
> Je suis la bête, mauvaise, je vais
installer, je vais allumer le feu,
vous brûler tous.
> (I am the beast, evilI will
installI shall ignite the fireBurn
you all)
> Maximum Satan, musique du groupe
ANNIHILATOR tirée de l'album Schizo
Deluxe
>
> Nous avons un pacte avec Satan, un
contrat signé en enfer, on sacrifie
une vierge et il nous vend nos
musiques. [.] En chantant nous
égorgeons un homme, des messes
noires, des entrailles et des
tortures, nous faisons le pire que
nous pouvons faire.
> (We have a deal with SatanA
contract signed in HellWe sacrifice
a virginHe makes our record sell [.]
In songs we slaughter manBlack
masses, guts and tortureWe do the
worst we can)
> 666 Packs, musique du groupe
TANKARD tirée de l'album Alien
>
> Nous sacrifions les enfants sur
les ordres de Satan. Jouis du goût
du sang, de notre vie sale. Parmi
les corps décapités, l'un est ta
fille.
> (We sacrifice infants on Satan's
orderCome taste blood, our living
greaseHeadless bodies found, one is
your daughter)
> Total disaster, musique du groupe
MARDUK tirée de l'album
Glorification
>
> C'est le RETOUR des ténèbres et du
Mal. C'est le RETOUR du feu et des
flammes. C'est le RETOUR de mon
maître Satan. C'est le RETOUR du
désir et de la douleur. Sacrifie une
vierge aux flammes brûlantes de
l'enfer.
> (It's the RETURN of the darkness
and evilIt's the RETURN of the fire
and flameIt's the RETURN of my
master SatanIt's the RETURN of
desire and painSacrifice a virgin to
the flames of burning Hell)
> The return of darkness and evil,
musique du groupe MARDUK tirée de
l'album Glorification
>
> Les serpents chrétiens peuvent
fuir ou rester et faire face aux
océans de feu, sang et fer qui les
effacera à jamais.
> (The christian serpents can escape
or stayAnd face the oceans of fire,
blood and iron which will sweep them
away)
> Fistfucking God's planet, musique
du groupe MARDUK tirée de l'album
Infernal Eternal
>
> Noir, effrayante et sinistre et
puissante la Division Panzer Marduk
roule sur la terre ennemie [...] La
Division Panzer Marduk continue sa
croisade triomphante, contre le
christianisme et votre humanité sans
valeur.
> (Black, fearsome and grim and
mightyPanzer division Marduk rolls
over enemy land [.] Panzer division
Marduk continues its triumphant
crusadeAgainst Christianity and your
worthless humanity)
> Panzer division, musique du groupe
MARDUK tirée de l'album Infernal
Eternal
>
> Pissez sur le Christ et tuez le
prêtre, suivez la nature - louez la
bête.
> (Piss on christ and kill the
priest, follow nature - praise the
beast)
> Jesus Christ sodomized, musique du
groupe MARDUK tirée de l'album La
grande danse macabre

samedi 15 mai 2010

Trou de balles

Werner Mehl un ingénieur allemand a mis au point une camera qui peut filmer jusqu’à 1millions d’images par seconde

mardi 4 mai 2010

Les nouvelles sécessions américaines

Sylvie Laurent, notre américaniste préférée, nous revient après un long séjour aux Etats-Unis. L’occasion de décrypter avec elle les nouvelles lignes de fracture de l’Amérique d’Obama et les grands débats qui agitent la société. Sixième volet de cette nouvelle série : les adolescents américains : éduqués au multiculturel, ils n'échappent pas à la tyrannie des clans.


lundi 12 avril 2010

Hélène et les garcons – Stress

Voici une perle trouvé sur internet, une séquence du dernier épisode d’Hélène et les Garçons qui fut censuré qu’en France. La vidéo est doublée avec le remix de Justice – Stress. Enjoy :)


vendredi 2 avril 2010

La Pravda défend l’Église catholique !

Qui aurait pu imaginer chose pareille vingt ans derrière nous ? La Pravda que l’on a connu pendant l’ère lenino-stalino-brejnévienne férocement anti-catholique vient de publier un article se portant au secours d’une Église catholique calomniée quant aux affaires de prêtres dit « pédophiles ».
Dans un article d’avant-hier (30 mars) intitulé « L’arbre qui cache la forêt », le quotidien russe dénonce les attaques déloyales contre l’Église catholique, malgré son « désaccord avec certains aspects de la doctrine catholique ». La défense n’en est que plus intéressante…
« Un des aspects, écrit le quotidien russe, qui nous rend suspect la “bonne foi” de tous ces articles, c’est qu’ils ne se concentrent que sur des affaires de pédophilie dans le clergé catholique, alors que nous savons que cette manie recoupe toutes les religions et toutes les organisations. On la trouve dans toutes les couches sociales et même à l’intérieur des familles (…) Quand on prétend que les prêtres sont plus enclins à ces abus en raison du célibat qui leur est imposé (…), il semble qu’on oublie que ces sodomites ne sont pas toujours des célibataires et sont souvent considérés comme de bons “chefs” de famille (…) Un autre détail qui suggère qu’une campagne de démoralisation de l’Église catholique est en cours, c’est que toutes ces nouvelles sur des cas de pédophilie poussent chaque jour comme des champignons, rendant peu clair le nombre des victimes et celui des pédophiles, à tel point qu’on pense que ces cas sont aussi nombreux qu’un essaim d’abeilles (…). L’actuel pontife [Benoît XVI], en conformité avec les principes de l’Église catholique, a mené une résistance tenace contre les propositions anti-naturelles et dissidentes avancées par les organisations laïcistes qui cherchent à imposer une vision sexualisée et hédoniste de la société afin de réduire l’homme à sa nature animale et de nier sa dimension spirituelle. »
Спасибо ! Merci !

mercredi 31 mars 2010

Quand le hellfest refait parler de lui...jusqu’à l’assemblée


On se souvient de la polémique qui avait éclatée l’année dernière à propos de ce festival de Métal qu’est le Hellfest. Beaucoup s’étaient scandalisés de voir subventionné par les pouvoirs publics un festival qui accueille des groupes de musique ultraviolents, dont les paroles sont de véritables incitations à la haine, à la mort, à la profanation. Des groupes ouvertement satanistes, aux relents nazis pour certains, anti-catholiques pour plusieurs. Des groupes qui auraient été déprogrammés immédiatement s’ils avaient eu ce discours vis à vis d’autres minorités religieuses ou ethniques. Coca-Cola et Kronembourg avaient été questionnés sur leur sponsoring, ce qui avait amené Coca-Cola a faire marche arrière en partie, comprenant sans doute que les valeurs véhiculées par le Hellfest étaient bien en contradiction avec celles de leur marque.

La polémique rebondit aujourd’hui, avec la prise de position de plusieurs élus demandant que ces subventions ne soient pas reconduites, ou qu’il y ait une sélection dans les groupes invités, afin de refuser ceux qui propagent des idées de haine de l’autre.

Un député socialiste a posé la question en séance publique à l’Assemblée à Monsieur MITTERAND, ministre de la culture. Je vous mets ci dessous sa réponse... Et la réaction d’un député de la Majorité, qui se scandalise de la conduite du Ministre, et lui oppose un argumentaire éclairant.

On pourra visionner cette vidéo, dans laquelle le Père DOMERGUE, spécialiste de ces questions, explique le danger des dérives satanistes.


Rappel des faits ( source : edeo )

Le député socialiste Patrick Roy a interpelé cet après-midi le ministre de la culture et de la communication Frédéric Mitterand, estimant que cette musique souffrait d’un certain « mépris » et a revendiqué « le droit d’écouter des groupes délicieux comme Mass hysteria et Metallica ». Le député a ensuite fustigé « les propos d’un autre temps, profondément violents, diffamatoires et blessants » tenus par Phillipe de Villiers et Christine Boutin qui se sont vivement opposés au festival ces derniers jours, propos lui rappelant « les heures sombres de l'histoire européenne » (sic).

Invité à donner son avis sur la question, Frédéric Mitterrand a répondu avec ironie. « Des affiches illustrant la mythologie associée à cette musique susciteraient un certain émoi, a déclaré le ministre à propos de la campagne de communication du festival. Et le bruit court selon lequel le doux pays du Puy du Fou deviendrait le gouffre à Lucifer. Allons, il faut raison garder ! »

« Comprenant que cette expression artistique puisse heurter certains », Frédéric Mitterrand a ensuite rappelé qu’« il n’appartient pas à un ministre de prendre position sur le bien-fondé de cette programmation ».

Réaction :Jean-Frédéric POISSON, Député UMP-PCD des Yvelines, dit son immense stupéfaction devant la réponse du Ministre de la Culture à une question du député Patrick ROY portant sur le Hellfest.

"Le Ministre a en fait décidé de "botter en touche". En affectant de considérer ce festival comme un festival culturel et artistique en tous points comparable à tous les autres, le Ministre de la Culture semble ignorer deux choses.

1/ Il est responsable, comme tous ses autres collègues du Gouvernement, du respcet de l'ordre public. Or, les textes proférés par les groupes qui se succèdent à ce festival sont empreints d'une telle violence que le doute est largement permis. Les tribunaux de notre pays ont condamné pénalement un groupe qui avait tenu des paroles d'incitation à la violence à l'égard des forces de l'ordre : c'est le meilleur signe que l'art et l'expression culturelle ne permettent pas tout, et que l'expression artistique publique est tenue aux mêmes exigences de respect que toutes les autres activités humaines.
J'invite le Ministre à prendre connaissance des injures et menaces proférées par ceux qui soutiennent le festival à l'égard de ceux qui refusent de le voir subventionné par la puissance publique, quelle qu'elle soit : les blogs et les sites internet en regorgent.

2/ Je laisse le soin à l'opinion publique d'imaginer ce qui arriverait dans l'hypothèse où les groupes qui se produisent publiquement en appelant à la violence contre les chrétiens dirigeaient leurs menaces contre des fidèles ou des autorités d'autres religions : les interdirait-on ? Oui, et avec raison ! Décidément, cette forme de "privilège" que subissent les chrétiens est insupportable. Le rôle du Ministre consiste à s'assurer que personne ne pâtisse d'aucune invective que ce soit, en tous points du territoire. Par sa déclaration d'aujourd'hui, Frédéric Mitterrand a failli à sa mission.

Au total, il y plus qu'une incohérence à s'insurger le lundi contre les propos tenus par Stéphane Guillon et Eric Zemmour, et à soutenir le mardi les textes de chanteurs dont les moteurs sont la haine et la violence. Cette incohérence est proprement stupéfiante ».

Source :http://www.padreblog.fr/

samedi 20 mars 2010

Kiva


Pour ceux parmi vous qui s'intéressent aux questions de développement, de justice sociale et de lutte contre la pauvreté, je me permets de faire un peu de publicité pour au projet très intéressant qui s'appelle "Kiva".

Il s'agit une association de microcrédit (et d'un site web associé), qui permet à tout un chacun de prêter de petites sommes d'argent à des personnes ou groupes de personnes pour des projets de micro-entreprises dans les pays en voie de développement. Il vous est par exemple possible de prêter quelques dizaines d'euros à un femme congolaise désirant ouvrir une petite épicerie dans son village, à un garagiste au Pakistan désirant acheter du nouveau matériel pour son activité, ou à un groupe d'agriculteurs cambodgiens pour acheter de nouvelles semences.

Voici comment cela fonctionne:

1. Des associations de microfinance accréditées ("Field Partners"), localisées dans les pays en voie de développement, ajoutent progressivement au site web de Kiva des profils de micro-entrepreneurs;

2. Les prêteurs (vous!) visitent le site web de Kiva, et choisissent un ou plusieurs micro-entrepreneurs qu'ils désirent financer;

3. Kiva agrège les petites sommes d'argent confiées par les préteurs individuels, et transfère le total au "Field Partner" approprié pour distribuer et gérer le prêt.

4. Au fur et à mesure que les micro-entrepreneurs remboursent leur prêt, les Field Partners restituent la somme prêtée.

Le site internet de Kiva est disponible à cette adresse:
http://www.kiva.org

Si le projet vous intéresse, n'hésitez pas à en parler autour de vous!



mercredi 17 mars 2010

Logorama: Court métrage qu'avec des logos célèbres

Voici un court métrage réalisé par le collectif français H5. Le travail est tout simplement excellent et magnifiquement réalisé. A noter que le court métrage à ouvert le festival Sundance et a gagné un prix dans la catégorie meilleure film d'animation.

Version originale:

Logorama from Marc Altshuler - Human Music on Vimeo.

Version française :


Logorama (OSCAR 2010) Version Française
envoyé par tsubasa_403. - Les dernières bandes annonces en ligne.


samedi 13 mars 2010

"Priez pour moi , frères dans l'Ordre de l'Episcopat..."

"Priez pour moi, pour que j’apprenne à aimer toujours plus son troupeau – vous tous, la Sainte Église, chacun de vous personnellement et vous tous ensemble. Priez pour moi, afin que je ne me dérobe pas, par peur, devant les loups. Priez les uns pour les autres, pour que le Seigneur nous porte et que nous apprenions à nous porter les uns les autres." (Benoît XVI, 24 avril 2005)


Il ne manquait que cela. Après avoir attaqué Benoît XVI sur son passé "hitlérien", après avoir dénoncé son incompréhension (voire son absence de compassion) à l'égard des personnes séropositives ou des femmes confrontées au drame de l'avortement, après l'avoir vilipendé au sujet des négociations avec la Fraternité Saint Pie X (et donc, forcément, démontré sa complaisance coupable par rapport aux thèses révisionnistes), après avoir ironisé sur la restauration de la liturgie et le retour de la Tradition, on aurait pu imaginer que le carquois médiatique était désormais vide, et que le chef de l'Eglise catholique, à l'instar des autres méchants de la planète, trouverait, non pas un retour en grâce auprès des journalistes-justiciers, mais tout du moins un peu de répit.


C'est donc la flèche la plus perfide, la plus insidieuse, la plus haineuse, qui a été gardée pour la fin: depuis quelques jours, en effet, la meute des loups affamés se déchaîne sur les affaires de pédophilie en Allemagne. On sera quand même surpris de voir que ceux qui ont été d'une indulgence si délicate à l'égard de nos ministres et hommes politiques ayant eu des actions condamnables sur des mineurs devenir soudain, par une étrange métamorphose, les hérauts et les défenseurs de l'ordre public et des bonnes mœurs. Fort heureusement, ces loups, d'une espèce très particulière, ont un régime unique: les autres religions n'ont donc absolument rien à craindre.

Cette métamorphose, sachons-le, n'est malheureusement pas due à une soudaine prise de conscience du mal objectif que constitue la pédophilie. La doctrine relativiste, qui dirige la pensée de nos "faiseurs d'opinion", leur permet tout simplement de dire que ce qui est excusable ailleurs est condamnable ici. Pourquoi? Parce qu'on l'a décidé, voilà tout. Parce que les principes que nous érigeons peuvent être modelés et adaptés selon les nécessités de la cause. A force de prêcher la tolérance, on a donc réussi à construire un nouveau totalitarisme, sans miradors et sans barbelés. La célèbre maxime de Saint-Just est donc plus que jamais d'actualité: "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté!" Benoît XVI, toujours en retard sur son époque selon eux, était le dernier gêneur qui empêchait le rouleau-compresseur idéologique d'avancer paisiblement. Il était donc nécessaire et même salutaire de l'anéantir, et sans le moindre état d'âme, puisque, dans cette lutte entre l'obscurantisme et le progrès, la fin semble toujours justifier les moyens.

C'est inévitablement ce qui arrive lorsque l'homme consomme à satiété le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Finalement, en essayant d'avoir un regard surnaturel sur ces bassesses sans nom, nous voyons bien que le péché originel est au cœur de toutes ces polémiques: il est présent à la fois dans les faits dénoncés (sans doute réels, il ne s'agit pas de le nier), mais aussi dans la répercussion des évènements et dans leur interprétation, ou même dans leur présentation. Ainsi, on ne nous fera pas croire que le fait de placer dans un titre de journal un mot aussi ignoble que "pédophile" juste à côté du mot "Pape" soit innocent… Le procédé est immonde, mais il a le mérite de faire vendre, en même temps que de convaincre un lectorat avide de scandales…

Toute personne bien informée sur le sujet sait pourtant que l'énorme majorité des pédophiles sont des hommes mariés; que l'hédonisme qui marque notre société (films, affiches, internet) et l'accès facile et immédiat à la pornographie sont grandement responsables des dérèglements qui sont déplorés ici ou là.

Nos élites intellectuelles feraient bien de regarder le problème en face: on ne peut à la fois favoriser directement ou indirectement la création de monstres et se plaindre en même temps de leurs agissements.

Offrons nos efforts de carême et nos sacrifices pour le Pape, pour l'Eglise et pour les prêtres! Et sachons trouver, à travers ces évènements terribles, une motivation supplémentaire pour vivre comme des saints, et pour combattre les ténèbres avec des armes de Lumière!"

Abbé Philippe Jouachim, FSSP.